Texte à un ami

Texte à un ami

Sais-tu ce qu’est le déni de Soi ? Presque tous, nous en sommes affectés. C’est-à dire que nous nous sommes perdus en route depuis le moment de notre incarnation. Nous avons oublié pourquoi nous sommes là. Ça n’est pas une faute, ni un accident. C’est normal, c’est « fait exprès », comme le répète Sylvain Duboulay. Nous avons tous choisi cette incarnation, en conscience. Mieux : avant de nous incarner, nous avons passé, par amour, des contrats avec nos proches en particulier, mais aussi avec toute personne que nous croisons dans notre existence. Et l’objet de ce contrat, c’est de nous permettre de reconnaître, chacun, l’Amour que nous sommes. Il n’y a que l’Amour, en réalité, rien d’autre n’existe réellement. Lors de notre incarnation dans la densité, c’est un peu comme si TOUT était à l’envers (la position du fœtus le montre) et que notre responsabilité était de TOUT remettre à l’endroit, de retourner notre conscience, notre regard dans la bonne direction.

L’Amour qui nous relie à nos proches a donc mis en œuvre un contrat d’élévation mutuelle (cf. Gregory Mutombo) entre nous. C’est-à dire que chaque Être humain a accepté d’endosser le rôle dont l’autre, les autres ont besoin pour reconnaître l’amour qu’ils sont. Tous les scénarios existent et sont possibles, du « pire » au « plus beau » à nos yeux humains. Sur le plan de la Conscience, il n’y a pas de jugement de valeur.

Cela donne lieu à des mises en scène, des mises en situations de toutes sortes, dans lesquelles chacun fait le mieux qu’il peut, avec la conscience qu’il a dans l’instant.

Tant que l’on n’a pas vu l’amour que l’on est, les autres nos partenaires – vont jouer leur rôle, aussi pénible puisse-t-il être, comme liés par un engagement profond.
Lorsque, enfin, nous réalisons Ce Que Nous Sommes, notre véritable Nature, et que nous laissons l’Amour prendre les rênes, nous nous libérons de nos souffrances, attentes, colères, frustrations, peurs, etc. et nous libérons l’autre du même coup, qui peut sortir de ce rôle et être Ce qu’Il Est en toute liberté.
Il est possible d’assister à des miracles à partir de là.

Nous sommes donc là pour prendre la pleine responsabilité de l’Être que nous sommes, pour laisser se manifester en nous ce qui nous anime de toute éternité, exprimer l’Amour, partager ce qui nous tient à cœur, nos aspirations les plus profondes, les plus intimes, les plus secrètes.

Pour cela il est nécessaire de voir nos conditionnements, de reconnaître, accueillir et aimer ce qui entrave cette expression pour que ces verrous puissent se dissoudre à la lumière de la Conscience.

Oser partager ce que nous avons au plus profond de nous est souvent salutaire. Il n’y a rien d’autre que nous puissions faire pour « aider » ceux que nous aimons.

Cela peut s’accompagner parfois de libérations énergétiques sur lesquelles nous collons l’étiquette « émotions ». Il s’agit de les accueillir sans jugement et de les laisser terminer leur course sans les entraver ni les alimenter. Cela peut aussi initier cette libération chez l’autre. Il ne faut alors pas s’y tromper et croire que nous avons blessé l’autre. Ce sont juste des espaces de non-amour qui sont éclairés par la Conscience et qui se mettent à circuler pour ensuite disparaître.
Ce processus est sans fin puisque nous portons en nous, outre des espaces de non-amour qui nous sont propres, ceux que nous ont laissés nos ascendants et même ceux de l’humanité tout entière. En réalité rien ne nous appartient vraiment, puisque nous ne sommes pas séparés les uns des autres. Lorsque nous libérons quelque chose en nous, nous le libérons pour tous nos frères humains.

Sortir du déni de Soi, éclairer tout ce que nous sommes, remettre les choses à l’endroit, honorer notre engagement d’incarnation, est une œuvre individuelle et collective, librement consentie par TOUS, choisie par amour.